TRAIL HIVERNAL DES NOCT'EN BULLES

  • Par rceathle
  • Le 20/12/2015
  • Commentaires (3)

Samedi 19 décembre au soir

TRAIL HIVERNAL DES NOCT'EN BULLES

lieu : Les Mesneux

 

18km700 D+530  à la frontale 

Résultats :

David JACQUES (M1) 10eme en 1h30'22 6eme Master 1

Cyril COLOMBO (SM) 18eme en 1h34'27 7eme senior

Céline COLOMBO (SF) 131eme en 1h52'56 7eme feminine /6eme senior F

 

Les impressions de nos traileurs :

David : 

"Un samedi soir où j’ai plus pour habitude de m’asseoir pour l’apéro, je me suis retrouvé sur ce trail nocturne en compagnie de Céline, son ours Cyril et plus de 600 personnes.

Le départ est donné sous un temps clément, il fait super bon, en ce 19 décembre je suis en short et débardeur !

Un parcours de 18.5km avec 500m de dénivelé positif composé essentiellement de sentiers et de chemins à moitié boueux.

2km se passent et je suis toujours en attente du gros Cyril, c’est ainsi que je décide de partir en cavalier seul avant que sa madame ne me rattrape.

L’originalité de cette course est de courir de nuit, il est difficile d’anticiper le relief et les chemins , mais cela nous permet de découvrir d’autres sensations, comme le silence, le sillon des lumières, la brume, le vent et l’ours pédé…

Sur certains petits passages éclairés , nous pouvions retrouver des bougies et des flambeaux.

Une course sympa à faire que je conseille aux gens qui veulent découvrir une nouvelle facette de la course à pied.

A faire et à refaire, et je confirme, mieux qu’un apéro !!! N’oublions pas, les deux restent compatibles, n’est-ce pas Cyril ?????"

TRAIL HIVERNAL DES NOCT'EN BULLES

Commentaires (3)

David la luciole
  • 1. David la luciole | 22/12/2015
Içi la luciole, je ne comprends rien, tu dits que la nuit les repères sont différents, pourtant comme d'habitude j'ai toujours été devant !!! Alors ne cherche pas d'excuses,je suis et je resterai ton champion !!!!
Et comme tu dits, place aux fetes, je vais écrire au père Noel qu'il t'apporte des muscles, des forces , des médicaments pour bruler tes graisses et surtout des performances car il faudrait que tu apprennes à passer la première !!!
Manuwak
  • 2. Manuwak | 22/12/2015
Je confirme la course de nuit c' est grisant. Les sensations sont différentes et le cerveau se concentre sur autre chose que la douleur.......
Cyril
  • 3. Cyril | 21/12/2015
Merci Fanny pour la publication de cet article.
Côté impressions c'était un Trail très sympa même si la nuit les repères sont différents comme la façon de courir. Il fallait mieux avoir une bonne frontale ! Pendant tout mon footing, j'ai bien vu une grosse luciole qui se faisait rouler, mais j'ai préféré le laisser devant pour ne pas lui infliger une nouvelle défaite...
Maintenant place aux fêtes pour pouvoir redémarrer l'année 2016 de bons pieds !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×